San Amour (Old / SF)

<<
Sandro Hit Sandro Song Sandro
Antenne II
Loretta Ramino
Lassie
Puppenfee Plaisir d’Amour Pike Bube I
Fleur
Ariola Figaro
Arithmetik
San Amour  
   
Stud-book de naissance Verband Oldenburger Warmblutzuchter
Stud-book de reproduction Facteur Selle Francais
Robe Noire Pangarée
Ne en 2004
Taille 1.72 m
Semence disponible en Réfrigérée (IART) ou Congelée (IAC)
Tarif 1300 Euros HT ou 1560 Euros HT Poulain Vivant

Père de champions des étalons et de champions nationaux

San Amour I a réussi, dès son jeune âge, sa percée sur la scène internationale. En plus de son cadre remarquable et de son type moderne, il semble avoir une capacité de rassemblé et un don pour le dressage de haut niveau de naissance. En tant que reproducteur, San Amour I a connu une ascension fulgurante et le championnat national est sa scène : sa fille, Soirée d'Amour était, avec Kira Wulferding, non seulement championne régionale mais aussi l'incontestable championne nationale des juments et hongres de trois ans en 2012, vice-championne des chevaux de dressage de cinq ans en 2014 et championne régionale des sept ans en 2016. En 2013, sa propre sœur Soirée de Saumur a remporté la médaille de bronze aux championnats nationaux des chevaux de dressage de cinq ans et a décroché en 2014 la médaille d'argent dans les six ans. Saphira Royal NG était aussi très bien classée dans les finales de 2012, 2013, 2014 et 2015, et était troisième aux championnats du monde des chevaux de dressage de sept ans en 2016 à Ermelo (NED). Solitaire a remporté la médaille de bronze dans l'épreuve de dressage des six ans ; une finale dans laquelle la moitié des participants étaient des produits d'étalons de la station de monte Schockemöhle. Aux championnats du monde jeunes chevaux de dressage, la fille de San Amour, Samoura, était en tant que vice-championne du monde des cinq ans, le meilleur cheval allemand. Soirée d'Amour s'y est classé cinquième. En plus de tous ces succès en championnats, ses descendants les plus âgés sont entre-temps arrivés à haut niveau : en 2016, 20 d’entre-eux ont connu du succès au niveau S. Le nombre de fils agréés s’élève désormais à 42, dont des champions des étalons et des étalons primés. Jusqu’ici 58 filles de San Amour ont reçu le label de jument primée d’état dans plusieurs régions d’élevage.

En 2006, San Amour était lui-même étalon primé et top price de l'agrément Oldenbourg à Vechta. En 2008, il était vainqueur de la prime principale et vainqueur de son test de performance dans l'indice dressage (Facilité sous la selle : 9,5). Il s'est qualifié pour le championnat national d'Allemagne et s'est classé dans la finale. Le concours élite des juments Oldenbourg en 2011 s'est avéré être un véritable festival pour San Amour : parmi les neuf filles issues de sa première année de monte qui ont été approuvés, quatre sont rentrées dans le cercle des juments titulaires du « Brilliantring » et ont pris la seconde, troisième, quatrième et neuvième place

En 2012, il a présenté, avec quatre de ses filles, la plus grosse concurrence au concours élite des juments Westphaliennes. L'évènement marquant de 2013 était la victoire de sa fille Calamity Jane au concours élite des juments à Rastede. Il produit continuellement des chevaux d'exception pour différentes ventes aux enchères. En 2011, San Amour a présenté Stern von Afrika, le champion régional Oldenbourg et vice-champion national des juments et hongres de trois ans et avec Petite Etoile, la championne régionale des chevaux de dressage de cinq ans en 2016.

Avec la jument réserve-championne de l'Oldenbourg aux allures exceptionnelles, Puppenfee, San Amour a une mère très talentueuse, qui a produit la championne régionale de l'Oldenbourg en 2008, avec la propre sœur de San Amour : Auguste Victoria, et en 2012, le propre frère San Amour II (étalon privé BEL) a également été approuvé. Auguste Victoria a également produit avec Fürstenball la réserve-championne des juments de l'Oldenbourg de 2014, Amelie. San Amour I a été élevé pour la performance : son grand-père maternel, Plaisir d’Amour, a été couronné de succès pendant de longues années en Grand-Prix et a participé aux Championnats du Monde de 1998. La légende Oldenbourg, Figaro, tout comme le pur-sang Kronprinz xx, ont produit des chevaux aux performances solides.

San Amour : un chef de race du présent et de l'avenir !

 

San Amour

 

San Amour

San Amour

Termes et conditions.
MCP & A